[Mix] En attendant «True Brew», voici un mix «Spécial Millencolin»

Noël -

Partager

L’annonce de la sortie prochaine du nouvel album de Millencolin a été ma source d’inspiration pour le mix de cette semaine. Le célèbre groupe punk-rock suédois nous offrira le 28 avril prochain le nouveau disque «True Brew». Le premier extrait Sense & Sensibility qui a été mis en ligne cette semaine est très prometteur!

 

 

Selon ce qu’on pouvait lire sur différents sites, Millencolin parle d’un «retour aux sources» sur l’album «True Brew». En attendant le reste de l’album, j’ai décidé de parcourir les plus de 20 ans de carrière de Millencolin pour en sortir mes 10 chansons préférées. Attention : ce mix pourrait vous plonger dans une certaine nostalgie!

 

Dance Craze (tirée de Tiny Tunes, 1994)

Véritable classique (pour les vieux punk-rockers), la pièce Dance Craze (et le reste de l’album) a permis à Millencolin de s’établir solidement en Amérique du Nord.

 

Bullion (tirée de Life on a Plate, 1995)

Millencolin a réussi un coup de maître en prenant la rapidité du skate-punk suédois et de le mélanger au punk-rock plus mélodique pour créer d'excellentes chansons qui «bûchent» mais sans être agressantes. Bullion est sûrement le meilleur exemple.

 

Story of My Life (tirée de Life on a Plate, 1995)

En plus d’être maître du skate-punk, Millencolin savait aussi jouer de la musique ska. Le groupe en a ajouté à quelques-unes de ces pièces, dont la célèbre Story of My Life.

 

Melack (tirée de Melancholy Collection, 1999)

Tirée d’une compilation de chansons rares, Melack est une pièce dotée d’une belle profondeur. Un beau mélange de punk-rock et de ska avec une très belle finale.

 

Lozin’ Must (tirée de For Monkeys, 1997)

L’album For Monkeys a une signification spéciale pour moi car ç’a été celui qui m’a fait découvrir le groupe. Le disque est rempli de bons vieux succès comme Puzzle, Boring Planet et bien sur Lozin’ Must!

 

Entrance at Rudebrook (tirée de For Monkeys, 1997)

Encore un bel exemple du talent qu’avait Millencolin a intégré le ska dans leur musique.

 

Penguins and Polarbears (tirée de Pennybridge Pionneers, 2000)

Après avoir frappé si fort avec For Monkeys, on pouvait se demander comment Millencolin allait pouvoir faire mieux avec leur prochain album. Trois ans après, le groupe nous a offert Pennybridge Pionneers, un album qui a marqué la transition du groupe vers la maturité. Un disque réussi qui démontre que Millencolin avait progressé musicalement, mais aussi au niveau de l’écriture des paroles de leurs chansons. La pièce Penguins and Polarbears est un merveilleux exemple.

 

Right About Now (tirée de Pennybridge Pionneers, 2000)

Ce n’est pas parce que Millencolin on progressé que le groupe a ralenti le tempo!

 

Home from Home (tirée de Home from Home, 2002)

C’est après Pennybridge Pionneers que mon intérêt pour Millencolin a un peu diminué. Quand je repense à l’album Home from Home, la pièce qui m’a marqué le plus est la chanson Home from Home.

 

Ray (tirée de Kingwood, 2008)

Pour être franc avec vous, je n’ai jamais écouté l’album Kingwood, mais j’ai bien aimé la chanson Ray ; le vidéoclip aussi était bien!

Les derniers bons stocks