Présentation de l'événement et des groupes

(défilez plus bas pour voir les mises à jour)

Le Dampfest est une journée de spectacles à saveur punk-rock organisée à l’Hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi. Les têtes d’affiche sont Lagwagon, The Planet Smashers, Silverstein et Gutter Demons.

Je serai sur place à partir de 18h00 pour vous tenir au courant des moments forts de la soirée. Vous pouvez participer sur Twitter en utilisant les mots clics #Dampfest et #BonStock.

À quoi peut-on s’attendre ce soir ? Voici une petite présentation des quatre groupes principaux.

 

Gutter Demons

 

 

Un groupe psychobilly qui enflammera la salle avec un style peu commun ; un mélange de vieux rock n’ roll et de punk-rock. Les amateurs de contrebasse seront comblés.

 

Silverstein

 

 

Emo ? Screamo ? Metalcore ? Assez difficile de contenir Silverstein dans un moule bien défini. Ce groupe roule sa bosse depuis bientôt 15 ans et on peut dire qu’il a survécu à la montée et à la chute de la vague emo des années 2000.

 

The Planet Smashers

 

 

Le groupe The Planet Smashers a-t-il vraiment besoin de présentation ? Actif depuis 20 ans, ce groupe ska affronté le passage du temps et malgré la troisième vague ska qui a cessé de déferler depuis plusieurs années déjà.

 

Lagwagon

 

 

Lagwagon est la raison principale pourquoi j’assiste au Dampfest cette année. Je suis un gros fan de Lagwagon depuis très longtemps et je n’ai jamais eu l’occasion de voir le groupe en concert. C’est ce soir que ça se passe!

 

Alors on se voit ce soir dans le «mush pit» ?

Mise à jour #1 - 20h40

Premièrement, je tiens à féliciter l'organisation car les spectacles commencent à l'heure! Une chose rare dans ce genre d'événements. La qualité du son est très bonne et tout se déroule rondement.

À date, le groupe Gutter Demons a fait sa prestation. Comme le style psychobilly n'est pas vraiment ma tasse de thé, je vais m'abstenir de commentaire sur leur spectacle.

Présentement, c'est Silverstein qui est sur la scène. Je dois avoué que j'avais  beaucoup de préjugés négatifs sur ce groupe que je ne connaissais pas vraiment. Mes idées préconçues sont tombées les unes après les autres au fur et à mesure que les chansons s'enchaînaient. Ces jeunes musiciens ont définitivement du talent et leur énergie sur scène est contagieuse.

Je ne deviendrai pas un gros amateur de Silverstein demain matin, mais je vais le porter beaucoup plus haut dans mon estime.

Je retourne maintenant à la fête. The Planet Smashers et Lagwagon s'en viennent!

 

Mise à jour #2 - 23h45

C'est avec les oreilles qui bourdonnent et le dos en compote que j'écris cette deuxième mise à jour. Voici donc ma conclusion de l'événement en trois volets : le résumé du show de The Planet Smashers, de celui de Lagwagon et mon appréciation globale du Dampfest 2014.

Premièrement, The Planet Smashers, fidèle à son habitude, nous a offert une prestation solide remplie des succès qui ont fait danser la foule pendant environ 1 heure. Le groupe a aussi interprété quelques chansons de leur plus récent album Mixed Messages, mais surtout des grands classiques, dont Blind, un de mes préférés!

La seule ombre au tableau qui est venu obscurcir cette excellente prestation est venue d'un festivalier un peu ivre qui tentait un peu trop vigoureusement d'attirer l'attention des membres du groupe, ce qui donna lieu à quelques échauffourées avec les autres spectateurs et les agents de sécurité.

À peine quinze minutes après la fin du spectacle des Smashers que Lagwagon sautait sur scène pour offrir une prestation de plus d'une heure. Les membres du groupe paraissaient en grande forme car ils avaient de l'énergie à revendre.

Tous les grands classiques y sont passés : May 16, Violins, Alien 8 et j'en passe. Lagwagon a même joué Never Stops, une chanson tirée de l'album Blaze paru en 2003, à mon plus grand plaisir.

Seule déception : Lagwagon n'a joué aucune chanson de son prochain disque Hang qui sort au mois d'octobre prochain. J'espérais vraiment qu'il profiterait du spectacle pour présenter un peu de nouveau matériel, mais hélas, on devra attendre.

Conclusion

Je tiens à féliciter l'équipe du Dampfest 2014 pour une organisation impeccable. Comme mentionné plus haut, tous les spectacles ont commencé à l'heure prévue et les groupes ont respecté leur temps alloué. Aucun retard, et surtout jamais plus de 15 minutes de temps d'attente entre deux prestations.

Les deux scènes installées de part de d'autre de la salle ont contribué grandement au bon déroulement de la soirée puisque le groupe suivant préparait son matériel et faisait ses tests de son pendant que la foule regardait le show en court sur l'autre scène. Chapeau!

En résumé, je Dampfest 2014 est probablement le 35$ le mieux investi pour un événement du genre. La barre est haute pour l'édition de 2015.

 


Les derniers bons stocks