Foo Fighters continue sa tournée des États-Unis pour son ambitieux projet de télésérie «Sonic Highways». Après avoir visité Chicago, le groupe s’est ensuite rendu à Washington DC où Dave Grohl a fait ses débuts en tant que musicien professionnel. J’avais très hâte d’en apprendre plus sur la scène musicale de la capitale américaine car avant de visionner l’épisode, j’aurais été incapable de vous nommer un seul groupe originaire de Washington DC.

Voici donc cinq choses (parmi plusieurs autres) que j’ai apprises en écoutant le deuxième épisode de Sonic Highways.

1- Le Go-go, c’est vraiment cool!

Le go-go est un mouvement dérivé de la musique funk qui a pris forme à Washington DC dans les années 70. C’est la première fois que j’étais j’écoutais consciemment ce genre de musique mais j’en avais entendu quelque part … Mais oui! Dans certaines chansons des Beasties Boys!

 

2-Bad Brains et les Beastie Boys

Bad Brains est un groupe hardcore originaire de Washington DC. Dans l’épisode on entend Mike D des Beastie Boys affirmer que le groupe Bad Brains a été une grande influence pour lui. Pas surprenant quand on repense aux chansons Heart Attack Man ou Tough Guy!

Personnellement, je ne connais pas beaucoup le groupe Bad Brains. Le seul album que je possède est «Build a Nation» et la seule raison pourquoi je l’ai acheté est parce qu'il était produit par le regrété Adam «MCA» Yauch des Beastie Boys.

 

3-Washington DC et le hardcore

J’ai été très surpris d’apprendre que Washington DC est le berceau de la musique hardcore aux États-Unis. C’est dans cette ville qu’a vu le jour le légendaire groupe Minor Threat. D’ailleurs, dans l’épisode, on y voit abondamment son chanteur Ian MacKaye car il est également le fondateur de l’étiquette de disques Dischord.

Je ne connaissais pas Ian McKaye car je n’ai jamais écouté de Minot Threat. En réalité, je pensais ne pas le connaître ...

 

4-Ian McKaye et Fugazi

Ian McKaye, en plus d’être le chanteur de Minor Threat et le fondateur de Dischord Records, a aussi un autre fait d’arme dans son CV : il est également un membre de Fugazi, groupe post-hardcore que j’adore.

 

5-Fugazi et le groupe torontois Greys

Greys est un groupe post-hardcore canadien que j’ai découvert cette année. Quel est le rapport avec Washington DC ? La première chanson de leur dernier album «If Anything» s’intitule «Guy Picciotto» qui est un des membres de Fugazi.

 The Feast and the Famine

Comme pour le premier épisode, celui-ci ce termine avec la présentation du vidéoclip de la chanson «The Feast and the Famine» qui a été enregistrée dans la ville de Washington DC au studio Inner Ear.

À l’opposé de la pièce précédente «Something From Nothing» (un splendide crescendo qui fini en véritable point d’exclamation), la chanson «The Feast and the Famine» est quant à elle roule plein gaz d’un bout à l’autre sans jamais s’arrêter. Et ce n’est surtout pas moi qui vais m’en plaindre!

Cliquez ici pour visionner «Sonic Higways» sur iTunes

 

Prochain arrêt : Nashville, Tennessee

Les derniers bons stocks