À une ou deux exceptions près je suis le plus gros fan de Transformers que je connaisse. Posez-moi n'importe quelle question sur un aspect de la franchise et si je ne sais pas exactement c'est quoi j'en ai au moins entendu parler. Quand le film de Michael Bay est sortie en 2007 ça a été un événement presque irréel. Il y a longtemps eu des rumeurs et à chaque fois j'y croyais à moitié mais cette fois-ci c'était vrai. Les robots déguisés avaient été adaptés au cinéma et malgré quelques bémols j'étais sortie de la salle satisfait. En sortant je regardais les autos dans le parking et j'avais presque peur qu'elles me sautent dessus. J'étais un adulte à cette époque si vous vous posez la question.

Transformers The Last Knight

Rendu à 5 ça a pas le choix d'être bon. Right?

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis ce temps et nous en sommes déjà rendus à 4 autres films qui ont été une suite de déceptions assez amère pour le fan que je suis mais pas pour le studio qui a profité d'énormes recettes comparativement à la qualité des productions. Le plan de Paramount et Hasbro pour la suite des choses était d'englober les Transformers ainsi que toutes leurs propriétés nostalgiques dans un grand univers cinématique. Depuis janvier de cette année on sait que cela n'aura pas lieu mais si c'était arrivé ses films auraient regroupé G.I. Joe, Micronauts, Visionairies, ROM The Spaceknight et la série dont je veux vous parler aujourd'hui M.A.S.K.

Mask le gars avec la grosse tête ?

Non pas le film avec Eric Stoltz qui lui me faisait peur quand j'étais enfant. M.A.S.K. était une série créée par Kenner en 1985 qui est passé à Hasbro suite au rachat de la compagnie en 1991. C'était avant tout une ligne de jouets qui avait été développé pour combiner les meilleurs aspects de G.I. Joe et Transformers. Comme dans G.I. Joe, une organisation terroriste: V.E.N.O.M. (Vicious Evil Network of Mayhem) était combattu par un commando bienveillant: M.A.S.K. (Mobile Armored Strike Kommand). Chapeau aux créateurs pour avoir tenu bon avec ces acronymes. En contrepartie le côté Transformers venait de leur véhicule à l'apparence normale qui pouvait se convertir en un mode de combat ou un autre type de moyen de transport comme de jeep à bateau ou de moto à hélicoptère.

MASK Intro Française

La semaine dernière Paramount a annoncé qu'un film tiré de M.A.S.K. était en production et qu'il ne serait pas connecté à un univers existant. Normalement cette nouvelle m'aurait légèrement intrigué, sans plus. Le problème est que les Transformers de Michael Bay m'ont trahi 4 fois de trop et de façons tellement cruelles que je suis prêt à accepter n'importe quoi pour avoir une dose de cinéma potable avec des autos qui se transforment. À ce stade-ci j'irais même jusqu'à prendre les Gobots si c'est bien fait. Peut-être pas mais j'ai pris le temps d'y réfléchir et voici pourquoi M.A.S.K. est maintenant en haut de ma liste de films attendus.

Une histoire de robots de l'espace c'est lourd

Sam Witwicky Bas Matrice

Est-ce que ça fait de Sam Witwicky un éboueur ?

Chaque nouvelle histoire de Transformers qui se déroule sur Terre met toujours en contexte un objet convoité par les Autobots et Decepticons pour amener leurs chicanes ici. Dans chaque nouvelle continuité ce tour est utilisé généralement une seule fois pour démarrer l'intrigue. Dans les films ça arrive à toutes les fois ... sans exception. L'Allspark, la machine qui bouffe les soleils, la Matrice du Leadership, une armée cachée sur la lune et même le coeur de notre planète qui serait Unicron (l'équivalent pour eux de Galactus). On a l'impression de vivre dans le dépotoir des artefacts Cybertronien. C'est évident que les scripteurs auraient pu trouver d'autres moyens pour rendre l'histoire intéressante mais ils ne l'ont pas fait. Dans un film mettant en scène M.A.S.K. il n'y aura pas la lourdeur d'inventer un conflit entre deux factions extraterrestres. V.E.N.O.M. va préparer un coup à l'échelle planétaire et M.A.S.K. trouvera le moyen de les arrêter. On l'a vu dans l'excellent G.I. Joe: Retaliation. Le film était divertissant et les enjeux faciles à comprendre. Voilà.

Remettre l'emphase sur les véhicules

Est-ce que vous avez écouté Fastest Car sur Netflix ? Oui, non ? Laissez-moi seulement vous montrer cette image.

Fastest Car Episode 2 lineup

Fastest Car - Netflix - Épisode 2

On dirait une ligne de départ dans un jeu vidéo. C'est aussi une image qui m'a fait beaucoup penser à ce qu'on voit dans Transformers. Un ensemble d'autos et camions à première vue ordinaire mais qu'on ne verrait pas normalement tous au même endroit. Encore une fois, une tendance qu'on peut observer tout au long de la franchise c'est l'abandon des modes véhicules. L'histoire commence par le besoin des Transformers d'être sous couverture et à mesure que le monde découvre leur existence on en vient presque à oublier l'aspect "Robots In Disguise" de la chose. C'est dommage parce que les meilleures scènes d'action dans Transformers sont celles qui exploitent le plein potentiel de la transformation. Le seul bon exemple à ma connaissance reste la poursuite sur l'autoroute dans Transformers - Dark of the Moon. Malheureusement cela reste une exception, c'est soit une poursuite en voiture soit des robots qui se démolissent la face. Jamais les deux en même temps. Dans M.A.S.K. il n'y a pas de personnages caché sous le véhicule. C'est un outil manipulé par un personnage humain et comme le dit leur dicton: "Illusion is the ultime weapon". Les scènes d'action du film M.A.S.K. ne pourront donc pas s'appuyer sur la béquille des combats de robots et devraient en ressortir meilleures.

M.A.S.K. est dormant depuis 30 ans

MASK jouets catalogue

Une petite mise à jour ça serait pas du luxe.

Un dernier élément qui rend ce film excitant à mes yeux est que la franchise M.A.S.K. est dormante depuis maintenant presque 30 ans. Au moment où le premier Transformers a été lancé nous avions encore droit à une nouvelle série animée et des comics tirés de l'univers IDW. Ce n'était donc pas un grand retour mais plutôt une continuation. M.A.S.K. de son côté a été intégré au cross-over Révolution de IDW en 2016 avec G.I. Joe, Micronauts, ROM et Transformers et a eu sa propre minisérie de comics et quelques spéciaux ici et là mais rien d'autre. Les Transformers ont été maintes et maintes fois rebooté et réinterprété jusqu'à saturation. J'aime Optimus Prime autant qu'un autre mais si c'est pour le voir se faire mal représenter comme dans les films je préfère qu'on le laisse tranquille. En revanche j'ai hâte de voir comment les concepteurs de M.A.S.K. vont amener ces personnages dans notre époque. Matt Tracker le héros américain blond leader de M.A.S.K. a déjà été repensé dans la série de IDW et je m'attends à ce que le film suive la même voie. Je suis également très intéressé à voir ce que Hasbro va concevoir du côté des jouets. Avec des idées fraîches et leur expertise en robots transformateurs on peut s'attendre à ce que ce soit bon.

Pour l'instant tout ceci n'est que spéculations et les détails sur le film M.A.S.K. sont encore minces. On sait que F. Gary Gray le directeur du dernier Fate of the Furious et The Italian Job est à bord alors son crédit du côté des poursuites en voiture est établi. On ne sait toujours rien du côté du casting ou du design des personnages. Aussi, est-ce que les masques vont toujours lancer des rayons lasers comme dans le dessin animé ? Je vais continuer à surveiller cette production au fur et à mesure qu'elle avance en me croisant les doigts pour que le produit final surpasse mes attentes. Comme 4 fois avant cela et une autre de plus quand j'irai voir le film de Bumblebee je me dirai: "cette fois-là ça va être la bonne!".

Les derniers bons stocks