Sleater-Kinney - CitiesSleater-Kinney - No Cities to Love

 

Nous avons tous un lourd secret qui nous ronge de l’intérieur. Voici le mien : apprendre l’existence d’un groupe aussi génial que Sleater-Kinney en 2015, soit plus de 20 ans après leurs débuts. Ceci étant dit, je me sens beaucoup mieux et je peux vous présenter leur nouvel album.

Sleater-Kinney est un trio exclusivement féminin qui joue une forme de indie rock que je qualifierais de art-punk car leur musique témoigne d’une certaine recherche dans le son. On peut mettre semaine sur leur huitième album intitulé «No Cities to Love», leur premier en près de 10 ans.

Sleater-Kinney a frappé un grand coup avec la promotion de la pièce titre de l’album : on retrouve un nombre incalculable de célébrités américaines qui chantent à leur façon la pièce. Le clip ne rend hélas pas justice à la vraie chanson, alors je vais mettre en lien ici.

Cliquez ici pour acheter «No Cities to Love» sur iTunes

 

Decemberists - WorldThe Decemberists - What a Terrible World, What a Beautiful World

 

The Decemberists est le groupe le plus célèbre de Portland ; tellement que la ville a nommé le 20 janvier «La journée Decemberists». Et ça tombe bien puisque c’est cette même journée qu’on pourra mettre la main sur leur septième album «What a Terrible World, What a Beautiful World».

 

 

Cliquez ici pour acheter «What a Terrible World, What a Beautiful World» sur iTunes

 

Belle and Sebastian - PeacetimeBelle and Sebastian - Girls In Peacetime Want to Dance

 

Belle and Sebastian est un groupe qui fait de la «belle musique», un peu comme Arcade Fire ou Interpol. Je ne suis pas un grand connaisseur de ce groupe, mais le premier single Nobody’s Empire me plaît bien.

Cliquez ici pour acheter «Girls in Peacetime Want to Dance»

Les derniers bons stocks