Tony Sly, le chanteur du groupe No Use for a Name, est décédé en 2012. Si vous l’apprenez en lisant ces lignes, alors mes sympathies.

La communauté punk-rock Californienne s’est mobilisé sous la direction de Fat Mike pour offrir aux fans de Tony Sly un hommage avec l’album “The Songs of Tony Sly : a Tribute”.

La formule est connue : des groupes font des reprises soit des classiques de No Use (comme On the Outside, Soulmate ou Justified Black Eye) ou de succès plus récents (International You Day, Feel Good Song of the Year); mais aussi des chansons moins connues tirées des deux albums solos acoustiques de Tony.

Je suis un gros fan de No Use for a Name sans par contre être un connaisseur. Il y a sur cet album quelques chansons de No Use que j’entendais pour la première fois. Les vraies découvertes sont les chansons de la carrière solo de Tony Sly. Après avoir écouté l’album à plusieurs reprises, j’ai plongé dans les deux albums acoustiques : 12 Song Program et Sad Bear.

La première chose qui frappe est la façon dont les groupes ont été capables d’interpréter des chansons acoustiques sans les dénaturer. La deuxième chose frappante c’est à quel point les groupes ont choisi des pièces qui allaient bien avec leur style;  un peu comme si Tony avait composé certaines chansons en pensant à un groupe en particulier (Homecoming de Bouncing Souls ou The Shortest Pier de NOFX, par exemple).

Les groupes y sont allés d’interprétations vibrantes dans lesquelles on peut vraiment ressentir toute l’admiration qu’ils avaient pour l’homme. Que ce soit de vieux routiers comme Pennywise aux jeunes comme Old Man Markley en passant par Simple Plan.

Si vous êtes un fan : frissons assurés.

Où acheterhttp://www.fatwreck.com/record/detail/915

Les derniers bons stocks